visualisation | Sciences, technologies et visualisations

visualisation

Les activités humaines, la vie en société, génèrent des données et des informations. Il en a toujours été ainsi. Plus les sociétés se développent, plus le volume créé est important. L’augmentation des volumes produits, sous forme numérique, concerne aujourd’hui les différentes sphères de l’activité humaine (travail, politique, loisir…). De manière concomitante, cette information se démocratise en particulier grâce à une accessibilité accrue offerte par les TIC, l’Internet et la téléphonie mobile. Ces mouvements questionnent donc les sciences sociales en déplaçant les objets de recherche (réseaux sociaux, textes …) et offrant de nouvelles méthodes (datamining, traitement automatique du langage, cartographie…).

Visualiser l’information scientifique et technologique

Dans ce contexte la visualisation de l’information scientifique et technologique permet de comprendre visuellement, plus immédiatement, des situations, des problèmes souvent complexes. Ces vecteurs puissants (carte géographique, carte de réseaux d’acteurs, treemap, diagramme …) supportent la synthèse de l’information, les positionnements relatifs, tout en permettant aux lecteurs (scientifique, citoyen, politique) de se concentrer sur les relations qui associent les objets, c’est-à-dire entre les signes, entre les éléments (monosémiques) réprésentés.

Pour l’analyse de la science et de la technologie, les informations manipulées sont essentiellement issues des documents de brevets et des publications scientifiques : auteurs, inventeurs, journal, office de dépôt, disciplines, champs technologiques, titres et résumés, puis les éléments de géographie associés aux adresses (des auteurs, des inventeurs ou déposants)...

Dimensions d’analyse et échelles

A partir de ces informations élémentaires il est ensuite possible de construire des réseaux : réseaux de citations, réseaux de collaborations (pays, individus), co-occurrences de mots… Nous distinguons quatre dimensions d’analyse qui peuvent être projetées sur ces "cartes" :

  • la dimension géographique (univers des lieux),
  • thématique (univers des textes, des disciplines et des contenus),
  • institutionnelle (univers des entreprises et organisations),
  • et celle des individus (univers des réseaux sociaux).

Suivant la question posée, justifiant la démarche, ces informations et ces réseaux seront analysés aux échelles appropriées. Trois grands seuils jalonnent donc la variation de granularité des analyses (données très agrégées ou pas, étude des groupes plutôt que de l’unité) :

  • Macro, exemples : études de pays ou de groupes de pays, évolution mondiale ou continentale d’un champ scientifique et/ou technologique…
  • Meso, exemples : niveau régional, un secteur industriel sur un territoire…
  • Micro, exemples : réseaux sociaux d’individus, ego networks, dynamiques géographiques à l’échelle d’un quartier ou d’une ville…

Dimensions et echelles d’analyse

Les dimensions d’analyse et les échelles retenues déterminent les objets manipulés ainsi que les mesures et statistiques produits qui sont projetés et représentés dans des cartographies, dans des visualisations.

Cette synthèse rapide sur la visualisation, et plus particulièrement la visualisation de l’information scientifique et technologique, a été développée pour le colloque "Cartographie des traces" organisé par les Universités de Rouen et du Havre. Pour cet exercice nous avons organisé des visualisations produites dans le cadre de nos travaux et de nos projets en fonction des axes d’analyses présentés ci-dessus croisés avec les trois échelles d’analyse. Ce travail est éminemment collectif et implique l’équipe localisée à l’ESIEE, ainsi que celle soutenant plus directement le développement du Cortext Manager, outil de traitement et de visualisation ayant été utilisé pour produire certaines cartes présentées.

Cartographier la science et la technologie

Villard, L (2012). Cartographier la science et la technologie: jeux d’échelles et dimensions d’analyse. In Cartographie des Traces. Rouen, France.

Quelques références sur la visualisation utilisées

Ressources web utilisées

Articles utilisant des cartographies